S'abonner à flux flux actualité professionelles IRMA
Mis à jour : il y a 1 heure 47 min

Veille d'actualités - Semaine 44 & 45

jeu, 11/08/2018 - 16:39

Cette semaine : les jeunes artistes se lancent tôt, l'Europe commande une étude sur l'export de la musique, soutien aux caf'conc' parisiens, prélèvement à la source et intermittence, le rock en biopics, Victoires du Jazz 2018, etc.

Chaque semaine, l'IRMA vous propose une sélection d'informations sur le secteur musical.
Cette sélection est issue de la veille d'actualités relayée sur nos réseaux sociaux :


L'industrie du disque lance-t-elle les jeunes artistes trop vite ?
Les Inrockuptibles • Accès libre

Eddy de Pretto, Angèle ou Moha La Squale ont publié un premier album moins d'un an après la sortie de leurs premiers morceaux. D'autres ont choisi d'attendre plutôt que de se précipiter sur le buzz et l'engouement suscités.



CISAC - Rapport sur les collectes mondiales 2018
Cisac • Accès libre

Les droits d'auteur collectés à l'échelle mondiale pour les créateurs de tous les répertoires – musique, audiovisuel, arts visuels, spectacle vivant et littérature – atteignent un nouveau record : 9,6 Mrds€ en 2017 (6+,2 % en un an).



La Commission Européenne commande une étude sur l'export de la musique
Bureau Export • Accès libre

La Commission européenne a choisi Le Bureau Export, en partenariat avec Music Austria, KEA, Factory 92 et en association avec EMEE, pour livrer une étude cadre dont l'objectif est de définir une stratégie pour l'export de la musique européenne.



Étude nationale sur le développement d'artistes de musiques actuelles
Irma • Accès libre

La Coopération des Réseaux Territoriaux a ouvert un questionnaire à l'attention des acteurs de la structuration artistique et économique des projets musicaux, quels que soient les domaines d'activités.



Financement : soutien aux caf'conc' et lieux de petite jauge parisiens
Irma • Accès libre

Alors que les cafés concerts de la capitale sont en grande difficulté, la Ville de Paris et le CNV lancent un appel à projet aux ERP de moins de 300 places programmant régulièrement de la musique.



Droit d'auteur et prélèvement à la source
Ministère des Finances • Accès libre

Les droits d'auteur intégralement déclarés par des tiers imposés en salaires feront l'objet d'un acompte pour le prélèvement à la source à compter du 1er janvier 2019.



Le prélèvement à la source pour les intermittents
Pop Paye • Accès libre

Les intermittents sont des salariés concernés par les mêmes dispositions que le cas général. Voici comment s'applique le prélèvement à la source pour les intermittents engagés sous forme de contrat court (moins de 2 mois).



Intermittence : le renouvellement des droits n'est plus automatique
CGT Spectacle • Accès libre

Depuis le 22 octobre, Pôle Emploi adresse un courrier 15 jours avant la date anniversaire prévenant l'allocataire de se rendre sur son espace personnel pour demander le renouvellement de ses droits à l'assurance chômage.


EN BREF

ARTISTE

BUSINESS

MÉTIER

INNOVATION

POLITIQUE

TERRITOIRE

(RE)PLAY

La revue de web de la semaine passée Voir la rubrique
ACTUALITÉS PROFESSIONNELLES

Phonopolis, les rencontres de la FNEIJMA

mer, 11/07/2018 - 17:27

La Fédération nationale des écoles d'influences jazz et musiques actuelles (FNEIJMA) organise une journée de rencontres professionnelles dans les nouveaux locaux du CEM au Havre. Au programme : ateliers, conférences et débats.

Suite à l'inauguration officielle des nouveaux locaux du CEM en mars dernier, la FNEIJMA et le CEM proposent une journée de rencontres entre artistes, acteurs de la formation, de la production et de la diffusion, réseaux, fédérations et partenaires institutionnels qui vise à interroger les pratiques, singularités et synergies sur des thèmes transversaux : égalité femmes/hommes, nouvelles pédagogies, insertion professionnelle des artistes, coopérations publiques/privées.

PROGRAMME (extraits)

Conférence - Le nouveau CEM, entre efficacité et innovation, un modèle de coopération qui pourrait être contagieux ?

Le modèle particulier de montage juridique et financier développé pour ce projet, peut-il être source d'inspiration pour le développement futur de collaborations entre collectivités locales et associations ? Sommes-nous aux prémices d'une nouvelle forme de coopération entre acteurs privés et acteurs publics ?

Témoin : Sandrine Mandeville – directrice du CEM
Témoins pressentis : Sandrine Dunoyer – adjointe au Maire en charge de la culture – Ville du Havre // Alban Firmin – direction des marges de manoeuvre – Ville du Havre // Charles Santoni – Crédit Coopératif

Débat - Transmettre les musiques actuelles, un enjeu d'ouverture et d'égalité – quels acteurs ; quelles missions, quels moyens ?

Comment l'ensemble de l'offre de formation répond-elle aujourd'hui aux enjeux d'une société en mutation ? Comment les structures de formation se sont-elles transformées au regard de cette diversification de l'offre ? Quelles évolutions pour les acteurs de la formation en termes de missions, de projets, de moyens ?

Modérateur : Bernard Descôtes – conseiller formation spectacle vivant ; président de Jazz(s)RA ; ex-directeur de l'ESM Bourgogne Franche Comté
Témoins : Stéphane Alaux – directeur du CIAM // Philippe Ribour – inspecteur de la création artistique – Collège musique à la Direction Générale de la Création Artistique (DGCA) – Ministère de la Culture // Elise Robbé Polliart – déléguée Haut de France et Normandie de l'AFDAS // Yanik Lefort – directeur du CEFEDEM Normandie
Témoin pressenti : François Vion – coordonnateur du département musiques actuelles du CRR de Paris

Atelier - Egalité entre femmes et hommes dans les musiques actuelles : les enjeux de la formation

L'égalité entre femmes et hommes représente l'un des enjeux majeurs de demain et impacte l'ensemble des aspects de nos sociétés. La formation aux musiques actuelles peut-elle être un levier d'évolution positive de la place des femmes dans les professions artistiques de notre filière ? À l'heure où la filière musicale s'empare de cette question et après que le Ministère de la culture ait notamment affirmé son engagement en faveur d'une plus grande visibilité des femmes dans ce secteur, est-ce que la formation aux musiques actuelles peut être un levier d'évolution positive de la place des femmes dans les professions artistiques de notre filière ?

Modératrice : Sandrine Mandeville – directrice du CEM
Témoins : Leslie Bourdin – artiste musicienne, autrice, compositrice & intervenante // Franck Testaert – directeur et co-programmateur du Tétris et du Festival OuestPark // Bénédicte Froidure – directrice de File 7 (scène de musiques actuelles du Val d'Europe)

Atelier - Comment contribuer à une insertion professionnelle durable des artistes des musiques actuelles ?

Au regard des mutations et des bouleversements qui impactent la filière des musiques actuelles, comment peut-on favoriser l'insertion professionnelle des artistes de la musique et en réinterroger le modèle pour l'adapter durablement ? Quels sont les moyens mis en oeuvre pour que les musicien-ne-s professionnel-le-s puissent vivre durablement de leur activité ?
L'insertion professionnelle durable des artistes musicien-ne-s n'est-elle pas l'affaire de l'ensemble des acteurs et des actrices de la filière ?

Modérateur : Thierry Duval – Le RIF
Témoins : Arnaud Fièvre- coordinateur du Collectif Capsul // Philippe Gautier – secrétaire-général du SNAM-CGT // Malika Séguineau – directrice générale du Prodiss

Atelier - La place de la création musicale dans l'enseignement des musiques actuelles

Les écoles et les centres de formation aux musiques actuelles de droit privé ont, par culture et nécessité, toujours questionné le geste pédagogique. Protéiforme et transdisciplinaire, la création musicale est au coeur des musiques actuelles.
Quelles sont ses différentes facettes et comment sont-elles traitées dans l'enseignement ? Quelles approches et quels contenus pédagogiques sont aujourd'hui mis en oeuvre ? Comment accompagner les artistes en formation dans leur démarche de création ?

Modératrice : Elise Schmitt – musicienne-chanteuse – collectif Artificium
Témoins : Frédéric Maurin – directeur artistique de l'Orchestre National de Jazz // Angelo Foley – directeur artistique, réalisateur et coach // Béatrice Borowiec – chargée de l'administration et de la formation professionnelle du Technopol

PLUS D'INFOS

Concours, tremplins, appels à candidatures…

mar, 11/06/2018 - 18:35

Musiciens et artistes, préparez les prochains concours, tremplins et appels à projets pour développer votre carrière.

L'IRMA recense en continu les appels à projets/candidatures à destination des interprètes, auteurs et compositeurs, qu'il s'agisse de tremplins/concours/dispositifs de repérage pour des artistes sans accompagnement professionnel, ou de showcases/résidences/bourses pour des artistes en développement.
Le périmètre des appels à projets/candidatures recensés est celui des musiques actuelles : chanson, rock, hip hop, musiques électroniques, jazz, musiques traditionnelles et du monde, metal, reggae, funk, etc.

Dose le son - Grand Bureau
Ouvert aux groupes de musiques actuelles de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour effectuer des concerts à but pédagogique sur le thème de la gestion sonore et la prévention des risques auditifs.
Date limite de dépôt : 9 novembre



Spinnup - Bars en Trans
Ouvert aux groupes ou artistes de musiques actuelles pour jouer lors des Bars en Trans.
Date limite de dépôt : 10 novembre




Grand Zebrock 2019
Dispositif de repérage et d'accompagnement ouvert aux groupes et musiciens d'Ile-de-France.
Date limite de dépôt : 11 novembre



Inouïs du Printemps de Bourges Crédit Mutuel
Ouvert aux groupes, artistes, musiciens, interprètes, compositeurs de rock, chanson, électro ou hip hop.
Date limite de dépôt : 12 novembre




Talents Adami jazz
Ouvert aux jeunes groupes ou artistes de jazz justifiant d'expériences professionnelles. Il faut avoir 36 ans maximum au 31 décembre 2019. Dans le cas d'un groupe, la moitié de ses membres au moins devra respecter ce critère. Date limite de dépôt : 12 novembre



Starter - Combo 95
Ouvert aux groupes ou artistes de musiques actuelles du Val d'Oise.
Date limite de dépôt : 15 novembre



Starts Residencies
Résidence Starts Tech Projects ouverte aux artistes et créatifs souhaitant collaborer à un projet technique et produire une oeuvre basée sur la technologie.
Date limite de dépôt : 19 novembre



Résidence en recherche artistique (Paris)
Dispositif ouvert aux compositeurs et interprètes souhaitant collaborer avec une ou plusieurs équipes de recherche de l'Ircam, dans le cadre d'une résidence pouvant se prolonger dans un centre de création partenaire.
Date limite de dépôt : 19 novembre



Tremplin Bobital
Ouvert aux groupes ou artistes amateurs de musiques actuelles de Bretagne.
Date limite de dépôt : 19 novembre




123 Run / Run ar Puns
Ouvert aux groupes ou artistes de musiques actuelles du Finistère.
Date limite de dépôt : 25 novembre



Résidence Onassis Air - Athènes (Grèce)
Résidence ouverte aux artistes professionnels dans divers champs de la culture.
Date limite de dépôt : 26 novembre




Médaille d'Or de la Chanson
Concours ouvert aux chanteurs-euses amateur-e-s ou semi-professionnel-le-s, de langue française de toute la francophonie.
Date limite de dépôt : 30 novembre



Mil - Lisbon International Music Network
Show-cases ouverts aux groupes ou artistes de musiques actuelles en voie de professionnalisation ou professionnel.
Date limite de dépôt : 30 novembre



Prix Georges Moustaki
Concours ouvert aux compositeurs/interprètes indépendants ou auto-produits chantant majoritairement en français.
Date limite de dépôt : 30 novembre



Tremplin des Poly'Sons
Ouvert aux groupes ou artistes de musiques actuelles issus de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Date limite de dépôt : 30 novembre




Le Chantier des Francos
Ouvert aux groupes ou artistes de musiques actuelles en développement de carrière s'inscrivant dans une démarche professionnelle et bénéficiant d'un entourage structuré ou en voie de structuration.
Date limite de dépôt : 30 novembre



Compétition création - Festival international des scénaristes / Valence scénarios
Marathon de composition de musique pour l'image réservé aux compositeurs ou étudiants des cursus, classes et ateliers de composition de musique pour l'image des conservatoires.
Date limite de dépôt : 1er décembre



Mad - Trempolino
Ouvert aux groupes de musiques actuelles dont la majorité réside en Loire-Atlantique .
Date limite de dépôt : 2 décembre




Rock'in kiosque - Le Cri de la Libellule
Ouvert aux groupes ou artistes de musiques actuelles issus de la région Ile-de-France.
Date limite de dépôt : 5 décembre




Label Tremp
Ouvert aux groupes ou artistes de musiques actuelles de la région Centre-Val de Loire.
Date limite de dépôt : 31 décembre



Maad 93
Ouvert aux groupes ou artistes de musiques actuelles d'amateurs à avancés suivant des cours ou répétant régulièrement en Seine-Saint-Denis.
Date limite de dépôt : janvier



Crest Jazz Vocal
Ouvert aux chanteuses et chanteurs s'exprimant dans le champ du jazz vocal et de ses nouvelles expressions, telles que les musiques actuelles.
Date limite de dépôt : 6 janvier



Tremplin Décibulle
Ouvert aux groupes de musiques actuelles alsaciens de moins de 3 ans.
Date limite de dépôt : 10 janvier



Musiques de R.U
Ouvert aux groupes (dont au moins la moitié des membres est étudiant) ou artistes (étudiant) de musiques actuelles.
Date limite de dépôt : 15 janvier



The Great Escape - Brighton (UK)
Ouvert aux groupes ou artistes de musiques actuelles en voie de professionnalisation ou professionnels.
Date limite de dépôt : 11 février



Auditions régionales JM France
Ouvert aux groupes ou artistes proposant un spectacle déjà existant ou un projet de création dans le domaine du jeune public (3 à 18 ans).
Date limite de dépôt : selon les régions



BPM Contest
Concours ouvert aux DJs/producteurs de musiques électroniques.
Ouvert tout au long de l'année



RETROUVEZ L'AGENDA COMPLET ET ACTUALISÉ EN CONTINU

Slash : ima­gin­er l'artiste de demain

mar, 11/06/2018 - 08:39

Trempo et European Music Incubator organisent Slash, convention musicale européenne qui se tiendra les 22 et 23 novembre à Nantes avec l'objectif de "questionner, débattre et imaginer l'artiste de demain".

Com­ment mieux dif­fuser sa musique sur les plate­formes de stream­ing ? Quelles sont les oppor­tun­ités à saisir pour les musi­ciens dans l'industrie du jeu vidéo ? Quels sont les nou­veaux médi­as musi­caux ? C'est quoi une suc­cess story d'artiste ? De quoi sera fait le futur d'un musi­cien d'ici 2030 ?

Les 22 et 23 novembre prochain à Nantes, des artistes et des experts de la cul­ture se réun­is­sent autour de ces questions à travers tables rondes, con­férences, mas­ter­class, work­shops, etc.

Programme (extraits) Jeudi 22.11.18

10:00 – 11:30 / Stereolux - L'artiste au cœur d'un territoire touristique

10:00 – 11:30 / Atlanbois - Être artiste en 2030

10:00 – 11:30 / Trempolino - Financement participatif et musique

11:30 – 13:00 / Trempolino - Masterclass avec Christophe Héral - Musique, cinéma et jeux vidéos

11:45 – 13:15 / Stereolux - Music Cities Network

11:45 – 13:15 / Atlanbois - Musique et marques : un vrai partenariat ?

14:00 – 16:00 / Trempolino - Workshop - Artistes : Créez votre moodboard !

14:30 – 16:30 / Trempolino - Développer votre présence sur les plateformes de streaming !

14:30 – 14:50 / Stereolux - Les slasheurs (de la culture) sont l'avenir (du travail)

14:50 – 15:15 / Stereolux - Bilan du programme European Music Incubator

15:00 – 16:30 / Atlanbois - Mobilité européenne

15:15 – 16:45 / Stereolux - Discussion : Success stories (ou pas) de musiciens

16:45 – 18:30 / Ile de Nantes - Parcours musical & expérimental sur l'Ile de Nantes

Vendredi 23.11.18

9:30 – 11:00 / Atlanbois - La place de la musique dans l'industrie des jeux vidéos

10:00 – 11:00 / Trempolino - Discussion avec Pascaline Marot & Grégoire Gorbatchevsky chez Digital Samovar

11:30 – 13:00 / Atlanbois - Les nouveaux médias musicaux

11:30 – 13:00 / Trempolino - Méthodologie et retour d'expérience sur European Music Incubator

14:30 – 15:45 / Atlanbois - Entrepreneuriat et artiste

15:00 – 17:00 / Trempolino - DIY et nouveaux modèles de distribution

INFOS & INSCRIPTION

Prix LNO : paroles de mentors

lun, 11/05/2018 - 17:19

Les quatre mentors qui parrainent les Prix La Nouvelle Onde (LNO) ont été "bluffés" par la qualité des jeunes professionnels lauréats qu'ils accompagneront. Discussion avec Marine De Bruyn, Marie-Anne Robert, Sarah Battegay et Fabrice Jallet sur le rôle de mentor et le partage de connaissances dans l'industrie musicale.

Sarah Battegay (Antiquarks, Le label du coin, Formassimo), Fabrice Jallet (Irma), Marine de Bruyn (Bureau Export), Marie-Anne Robert (Believe)

À MaMA, La Nouvelle Onde proposait la première édition des Prix LNO récompensant "des professionnels de moins de 30 ans ayant un parcours déjà significatif dans l'industrie musicale". 8 lauréat.e.s ont été honoré et s'apprêtent à bénéficier d'un programme de mentorat et de formation. Replay audio de la remise des prix

Pour chacune des 4 catégories des Prix LNO, ont été récompensé 1 lauréat et 1 lauréate qui fonctionneront en binôme avec le ou la mentor.e de leur catégorie, à savoir :

  • Prix « Je choisis tout »
    Mentore : Sarah Battegay (Antiquarks, Le label du coin, Formassimo)
    Lauréate : Ouafa Mameche (Din Records, Faces Cachées, OKLM Radio, Abcdrduson)
    Lauréat : Adrien Sanchez Infante (Yearning)
  • Prix « J'innove »
    Mentor : Fabrice Jallet (Irma)
    Lauréate : Adéla Pudlakova (Gigscene, doctorante en Musicologie)
    Lauréat : Dorian Perron (Groover, Indeflagration)
  • Prix « J'explore »
    Mentore : Marine De Bruyn (Bureau Export, Shesaid.so)
    Lauréate : Sarah Carrier (Kitsuné)
    Lauréat : Jean-Noël Scherrer (Cold Fame)
  • Prix « Je gère »
    Mentore : Marie-Anne Robert (Believe)
    Lauréate : Pauline Lambert (Radio Classique, Les Talens Lyriques)
    Lauréat : Vincent Quillacq (Believe)

Présentation détaillée des lauréat.e.s
Présentations détaillée des mentor.e.s

PAROLES DE MENTORS "Quand on a remis les prix à ces jeunes, on a été bluffés par leurs qualités."

Marine De Bruyn (Bureau Export, Shesaid.so), Marie-Anne Robert (Believe), Sarah Battegay (Antiquarks, Le label du coin, Formassimo) et Fabrice Jallet (Irma) se sont prêtés au jeu des questions - réponses pour expliquer leur façon d'envisager l'accompagnement et l'échange avec la jeune génération montante des métiers de la musique.

Marie-Anne Robert
Durant votre carrière, avez-vous eu des mentors ou des personnalités/collègues qui ont fait office de mentors pour vous ? En quoi cela vous a-t-il aidé ?

Marie-Anne Robert : J'ai eu deux grandes chances au début de ma carrière chez Virgin/EMI : d'abord une cheffe très inspirante, Francoise Serrault, qui m'a beaucoup appris en matière de leadership, de management et de gestion du relationnel artiste. D'autre part, j'ai intégré le "Future Executive Program" d'EMI qui proposait aux jeunes recrues jugées prometteuses un mentoring, des formations, des rencontres internationales et workshops sur des sujets stratégiques. Cela m'a permis d'élargir mon réseau et d'accélérer ma compréhension globale du business.

Marine De Bruyn : J'ai été soutenue et suivie, mais pas au point d'avoir un ou une mentor. J'aurais pourtant bien aimé ! Pour moi, l'importance du réseau et de l'entraide n'était pas chose innée et ne fait partie de mon fonctionnement que depuis 2016, ce qui coïncide avec ma découverte de shesaid.so qui m'a permis d'être aidée et d'aider. Ca m'a permis de m'ouvrir, de mieux cerner mes forces et faiblesses et ça m'a rendue capable d'avancer à l'étape suivante de ma carrière.

Sarah Battegay
"Aider a être plus créatif, plus frais. Prendre de la hauteur sur notre métier !"

Sarah Battegay : De mon côté, pas réellement de mentor non plus. J'ai commencé par monter ma structure, boostée par la rencontre avec des artistes que j'ai managé et produit dès le début. En parallèle, je me suis toujours beaucoup investie dans des structures d'intérêt général pour le secteur tel que le GRADA (Groupement Rhône-Alpe des Développeurs d'Artiste, qui est devenu Grand Bureau, fédération des acteurs musiques actuelles Auvergne-Rhône-Alpes Spectacle vivant) ou le syndicat des Musiques Actuelles. Ces temps réflexifs tant sur nos pratiques professionnelles de producteur que sur l'avenir du secteur m'ont énormément apporté professionnellement. J'ai eu la chance de collaborer avec des artistes à la fois talentueux et extrêmement clairvoyants sur nos métiers. Enfin, j'ai toujours été très curieuse des métiers et des parcours des personnes que j'ai eu l'occasion de rencontrer sur les tournées ou lors de salons professionnels.

Fabrice Jallet : Ça fait 10 ans que je travaille à l'IRMA et que j'évolue dans un environnement qui bouge, au sein d'une équipe aux petits soins. Dans notre métier de la ressource, on apprend de ses observations, des échanges réguliers, des partages d'expériences, des projets communs, et des critiques aussi ! De mon point de vue, la musique est un secteur bouillonnant et il m'est impossible de compter toutes les personnes qui m'ont aidé à grandir. La plupart sont des professionnels qui partagent leurs connaissances, or ce n'est pas toujours évident de consacrer du temps aux autres dans des vies très actives. J'en profite pour les remercier pour ce supplément d'âme.

Marine de Bruyn
Lorsque vous avez débuté votre carrière, quel est le conseil qu'on ne vous a pas donné et qui vous aurait été pourtant très utile ?

Sarah Battegay : Sois patiente ! Ce n'est vraiment pas mon caractère, et pourtant le recul et la patience associés à une envie débordante d'avancer est un sage conseil.

Marie-Anne Robert : J'aurai aimé qu'on m'incite à prendre le temps d'élargir mon champ de vision, qu'on me permette de sortir la tête du guidon pour me nourrir de ce qui se passe autour et qui peut aider a être plus créatif, plus frais. Bref, prendre de la hauteur sur notre métier !

Marine De Bruyn : C'est difficile à dire, aussi parce qu'à 22 ans, l'âge que j'avais quand j'ai commencé à travailler, avec la fougue de la jeunesse, on n'est pas prêt à tout entendre ! J'aurais peut-être aimé qu'on me dise de bien m'entourer et ne jamais perdre de vue que le travail n'est pas la vie, ou que ça ne doit pas forcément le devenir.

Fabrice Jallet : J'ai eu la chance d'être toujours bien entouré, mais la rigueur n'était pas trop mon for. Prendre le temps de m'organiser avant de me lancer est sûrement le conseil que j'ai souvent eu besoin d'entendre pour me concentrer sur l'essentiel. Maintenant, c'est devenu une petite voix dans ma tête, alors ça va.

"Se questionner sur sa pratique est déjà le début de la solution."

Fabrice Jallet
Maintenant que vous connaissez les jeunes professionnels que vous allez mentorer, avez-vous une idée des types de conseils sur lesquels vous allez les accompagner ?

Marine De Bruyn : Je pense sincèrement que j'ai au moins autant à apprendre d'eux, qu'eux de moi. Il me semble qu'ils ont des atouts exceptionnels, donc nos discussions orienteront le mentorat, pour l'instant c'est encore flou ! Mais je sais que ça sera riche.

Marie-Anne Robert : Exactement. Quand on a remis les prix à ces jeunes, je crois qu'on s'est tous pris une claque tant on a été bluffés par leurs qualités oratoires et leurs réalisations. On va tous beaucoup apprendre les uns des autres.
Personnellement, je vais commencer par les écouter, et essayer de leur donner du recul sur leurs métiers en leur présentant d'autres professionnels de la filière auxquels ils n'ont jamais parlé, pour les inciter à élargir leurs horizons.

Fabrice Jallet : Je souscris aussi ! Je suis très impressionné par ce qu'ils ont réalisé. Ils sont entrepreneurs et sont déjà très occupés par le développement de leur startup musicale. On va donc sûrement commencer par s'organiser, faire un point et synchroniser nos agendas pour les semaines à venir. Et puis, selon leurs besoins, on verra. On pourra discuter de ce que je peux leur apporter et probablement de la formation qu'ils ont gagné avec le Prix LNO.

Sarah Battegay : D'accord avec vous. Comme dit Marie-Anne, on s'est pris une claque ! Ils sont totalement impressionnants et très différents l'un de l'autre. Je les découvre peu à peu. J'espère leur apporter une forme d'aide individualisée, basée sur de la maïeutique - parce que se questionner sincèrement sur sa pratique est déjà le début de la solution - et leur présenter des personnes ressources.

Sarah Battegay / Antiquarks, Le label du coin, Formassimo & tant d'autres choses…
Sarah est manageuse du collectif musical Antiquarks, label manager du label du coin et directrice pédagogique de l'organisme de formation Formassimo. Elle commence en 2005, à l'âge de 18 ans, dans le secteur de la musique. Entrepreneuse, autodidacte, elle apprend grâce à des rencontres formidables et un appétit de comprendre les mutations et les enjeux du secteur. Son moteur : défendre des projets singuliers aux écosystèmes originaux. Membre fondatrice d'Inouïe distribution, elle est également active au sein des Editions Pages. Enfin, elle assure le conseil métier pour le CRM Mascaron, spécialiste du secteur culturel.

Fabrice Jallet / IRMA
Spécialiste de l'innovation musicale et des start-ups françaises, Fabrice intervient pour accompagner la transformation numérique du secteur de la musique avec le pôle Musique & Innovation de l'IRMA (Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles). En observation avec la base de données de contacts de l'IRMA, les enquêtes et les annuaires des « Startups de la musique », en édito avec la chronique « Starting Blocks », en conseil chaque mercredi, en événementiel avec MaMA Invent et dans d'autres événements (BIG – BPI France, Midem, Salon de la Radio, Bis de Nantes…).

Marine De Bruyn / Bureau Export
Cheffe de projet au Bureau Export Paris depuis cette année, Marine a passé 9 ans chez Warp Records, en tant que label manager France puis coordinatrice internationale. Elle manage Arandel depuis 2010 et fait aussi partie du bureau de shesaid.so France, antenne d'un réseau international de femmes travaillant dans la musique, et partenaire des #PrixLNO.

Marie-Anne Robert / Believe
Aujourd'hui « Global Head of Artist Development » au sein du groupe Believe, Marie-Anne bénéficie de 15 ans d'expérience à la fois en major (Universal, EMI) et en indé (Believe, Zimbalam, TuneCore) dans la stratégie de développement d'artistes. Passionnée de rap, diplômée de l'Edhec, Marie-Anne est spécialisée en marketing digital et développement international, grâce a sa récente expérience de 3 ans aux Etats-Unis en qualité de VP International pour TuneCore.

SITE LNO

Semaine du 5 au 11 novembre

lun, 11/05/2018 - 11:45

Chaque semaine, retrouvez les principaux rendez-vous professionnels (salon, rencontre, AG…), les dates limites des aides à la filière (subvention, crédit, bourse) et des appels à candidatures pour les artistes (tremplin, concours).

RETROUVEZ L'AGENDA COMPLET
ET ACTUALISÉ EN CONTINU


5 NOVEMBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Soutien au développement éditorial
FCM



5 NOVEMBRE

PRIX (date limite de candidature)
Prix Chorus 2019
Hauts de Seine / Festival Chorus



5 NOVEMBRE

TREMPLIN (date limite de candidature)
Tremplin des musiques actuelles du Cotentin
Cherbourg-en-Cotentin / ICI Cherbourg - Art'zimutés - Le Circuit



5 - 6 NOVEMBRE

RENCONTRE
Rencontres RamDam jeune public Île de France
Paris



5 - 7 NOVEMBRE

RENCONTRE
Forum XN
Shawinigan (Canada)



6 - 7 NOVEMBRE

RENCONTRE
Perspectives Sonores #3
Paris / Agi-Son



6 NOVEMBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Soutien au disque et au spectacle "Musiques"
FCM



6 NOVEMBRE

CONFÉRENCE
De l'intelligence à l'émotion : la musique comme laboratoire du futur
Paris / Microsoft Experience



6 NOVEMBRE

SPEEDMEETING
Meet The Managers
Paris / FGO - AMA



6 NOVEMBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Soutien à la production/diffusion de spectacles
CNV



7 NOVEMBRE

CONFÉRENCE
Nouveaux enjeux de la communication digitale pour la musique
Paris



7 - 8 NOVEMBRE

CONFÉRENCE
Le fundraising pour la culture
Paris



7 - 8 NOVEMBRE

RENCONTRE
Projets artistiques et culturels en milieu rural
Mirabel (07)



7 - 9 NOVEMBRE

RENCONTRE
Enregistrer la musique, pour quoi faire ?
Avignon / Allumés du Jazz



8 NOVEMBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Crédit d'impôt phonographique
Ministère de la Culture



8 NOVEMBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Soutien à la création/diffusion
Spedidam



9 NOVEMBRE

RENCONTRE
Rencontres professionnelles des auteurs et compositeurs d'AURA
Cébazat (63) / UNAC



9 NOVEMBRE

APPEL À PROJETS (date limite de candidature)
Dose le Son
Auvergne-Rhône-Alpes / Grand Bureau - Agi-Son



9 NOVEMBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Soutien aux musiques actuelles en Occitanie
CNV / Région Occitanie / DRAC Occitanie



10 NOVEMBRE

RENCONTRE
Les stratégies esthétiques des fanzines DIY punk
Paris



10 NOVEMBRE

DISPOSITIF D'ACCOMPAGNEMENT (date limite de candidature)
Grand Zebrock 2019
Zebrock



10 - 11 NOVEMBRE

HACKATHON
Red Hackathon @Abbey Road
Londres (Angleterre)



En cours - jusqu'au 12 NOVEMBRE

DISPOSITIF D'ACCOMPAGNEMENT (date limite de candidature)
Talents Adami Jazz
Adami



En cours - jusqu'au 12 NOVEMBRE

DISPOSITIF D'ACCOMPAGNEMENT (date limite de candidature)
Les Inouïs du Printemps de Bourges
France entière / Réseau Printemps



RETROUVEZ L'AGENDA COMPLET
ET ACTUALISÉ EN CONTINU

Paris : soutien aux caf' conc' et lieux de petite jauge

mer, 10/31/2018 - 18:10

Alors que les cafés concerts de la capitale sont en grande difficulté, la Ville de Paris et le CNV lancent un appel à projet aux ERP de moins de 300 places programmant régulièrement de la musique. L'aide financière peut être sollicitée jusqu'au 23 novembre.

À Paris, le rock ne tient plus les bars, titrait Next Libération fin septembre après la cessation d'activité de la Mécanique ondulatoire, de l'Espace B, du Pop In et les 210 fermetures administratives d'établissements de nuit comptabilisées en 2017.

Bien souvent, les lieux de petite jauge diffusant ou programmant de la musique sont "fragilisées économiquement par l'ampleur des travaux ou des aménagements à réaliser pour les mises aux normes, que ce soit en matière d'insonorisation, d'accessibilité, de sécurité et de sûreté" estime le CNV qui vient de signer une convention avec la Ville de Paris pour préserver la vitalité de ces lieux.

L'appel à projets est destiné aux salles parisiennes de musiques actuelles de moins de 300 places, notamment aux exploitants d'ERP de petite jauge dont l'activité principale n'est pas le spectacle mais dont la programmation de concerts de musiques actuelles est régulière (au moins une fois par semaine).

L'appel à projet sera divisé en deux volets : l'un sur le soutien aux travaux de mises aux normes de l'établissement dont la dotation peut aller jusqu'à 80 000€, l'autre sur l'accompagnement et le soutien au développement (études de faisabilité, formation de personnel, aide à l'acquisition d'outils visant à faciliter la gestion interne, la communication ou l'attractivité des spectacles) dont l'aide est plafonnée à 20 000€.
Cet appel à projets s'ajoute aux programmes existants du CNV et de la Ville de Paris.

INFO & FORMULAIRE

Corida prend 50% dans Super !

mer, 10/31/2018 - 15:59

Corida, la filiale regroupant les activités de spectacle du Groupe Because, prend une participation de 50% dans le tourneur Super ! et renforce sa position dans la production de spectacles et de festivals.

Corida, l'un des producteurs de spectacles leaders en France dont Because* est propriétaire depuis 2004, prend aujourd'hui une participation de 50% dans Super !.

Super ! est à la fois une agence artistique (The xx, Disclosure, Bon Iver, Mumford & Sons, Jungle, Nicolas Jaar, Caribou, M83…), un producteur de festivals (Pitchfork Music Festival, Biarritz en Eté, Cabourg Mon Amour, Red Bull Music Festival) et assure la direction artistique et la programmation d'événements (Villette Sonique).

Conclu à la veille du Pitchfork Music Festival Paris, l'accord permet d'élargir les activités du groupe Corida qui possède déjà les festivals We Love Green et Peacock.
Par ailleurs, aux artistes qui tournent avec Corida, parmi lesquels Radiohead, Rammstein, Justice et Christine et the Queens, viennent donc se rajouter ceux de Super !.

Cet accord regroupe quatre sociétés d'organisation de spectacles, à savoir Corida, Super !, mais également les entreprises où Corida est déjà majoritaire comme Talent Boutique depuis 2010 (Metronomy, Django Django, London Grammar, Daniel Avery) et PiPôle depuis 2016 (Jorja Smith, LCD Sound System, Soulwax).

Le Groupe Corida a annoncé que Super ! aller rester indépendant et bénéficiera des ressources et du savoir-faire de la maison-mère.
Julien Catala, fondateur de Super !, s'est déclaré "enthousiaste à l'idée de travailler aux côtés des équipes du Groupe Corida afin de consolider un réseau alternatif, moderne et innovant, tout en jouissant d'une ambition artistique forte et singulière".

* Because Group exerce ses activités de production musicale avec Because Music et d'éditions musicales avec Because Editions. Il intègre également le Groupe Corida, producteur de concerts, de tournées, de festivals et propriétaire de salles de concerts (La Cigale et La Boule Noire à Paris).

Étude nationale sur le développement d'artistes de musiques actuelles

mar, 10/30/2018 - 12:06

La Coopération des Réseaux Territoriaux a ouvert un questionnaire à l'attention des acteurs de la structuration artistique et économique des projets musicaux, quels que soient les domaines d'activités. Participez à l'enquête avant le 31 décembre.

Après avoir effectué un Tour de France du développement d'artistes en 2017, les réseaux régionaux, syndicats, fédérations et structures ressources en musiques actuelles se sont associés pour lancer à l'occasion du MaMA une étude d'envergure nationale sur le sujet.
Replay de la conférence de lancement à MaMA

"Cette étude vise à renforcer la connaissance et la reconnaissance de tous les acteurs qui concourent au développement de projets artistiques - de la musique enregistrée au live - de façon à mieux identifier les projets, à comprendre les réalités, les rôles et spécificités de chacun, leurs interactions, ainsi que les freins et les leviers du soutien au développement d'artistes."

L'étude s'adresse aux à tous ceux qui contribuent à l'émergence et à la pérennisation des projets artistiques dans les musiques actuelles : producteurs de spectacles, tourneurs, producteurs phonographiques et labels, festivals, éditeurs, lieux de diffusion, managers/structures de management, structures d'accompagnement, tremplins, etc.

L'étude sera réalisée de façon participative et partagée, avec des temps d'échange proposés autour des résultats.
Le questionnaire est en ligne jusqu'au 31 décembre 2018.

Préambule :
Le temps de remplissage du questionnaire est estimé entre 1h et 1h30 et doit s'effectuer en une seule fois.
Pour y répondre, les documents nécessaires sont le bilan d'activité 2017, le DADS 2017, le compte de résultat 2017 et l'analytique 2017 si possible, ainsi que le formulaire de mise à jour d'affiliation au CNV si vous y êtes affiliés.
La première partie du questionnaire concerne les informations administratives (budget et emploi), tandis que la deuxième partie concerne les activités de la structure. PLUS D'INFOS

Palmarès des Victoires du Jazz 2018

mar, 10/30/2018 - 11:21

Les Victoires du Jazz, dont la 16e cérémonie s'est tenue le 26 octobre, ont récompensé 5 artistes, 2 enregistrements et 6 professionnels du monde du disque ou du spectacle de jazz.

Un an après un palmarès entièrement masculin, plusieurs femmes ont cette fois-ci été primées lors des remises des Victoires du Jazz et des Victoires de la Profession Jazz.

Un documentaire consacré aux artistes lauréats sera diffusé sur France 3 le 1er décembre à 0h35, et des séquences disponibles sur Culturebox.

VICTOIRES DU JAZZ 2018

Artiste de l'année
Laurent de Wilde

*

Artiste qui monte (Prix Frank Ténot)
David Enhco

*

Voix de l'année
Cécile McLorin Salvant

*

Groupe de l'année
Amazing Keystone Big Band

*

Album sensation de l'année
"Dadada" de Roberto Negro (Label Bleu/L'Autre distribution)

*

Album inclassable de l'année
"Music is my Hope" de Raphaël Imbert (Jazz Village/Pias)

*

Victoire d'Honneur
Rhoda Scott

*

Prix spécial du comité
Selmer, entreprise de fabrication de saxophones

VICTOIRES DE LA PROFESSION JAZZ 2018

Programmateur de l'année
Pierrette Devineau (Paris Jazz Festival, Belle-Île en Jazz)

*

Producteur de spectacles/tourneur de l'année
Marion Piras (Inclinaisons)

*

Ingénieur du son de l'année
Philippe Teissier du Cros (PTDC Music, Studio Boxon)

*

Homme/Femme de médias de l'année
Nathalie Piolé (France Musique)

*

Label de l'année
La Buissonne

PLUS D'INFOS

Grands Prix Sacem 2018

lun, 10/29/2018 - 17:59

En attendant la cérémonie de remise qui aura lieu le 10 décembre, les Grands Prix Sacem ont dévoilé le palmarès des artistes ou professionnels honorés parmi les 19 récompenses décernées.

Décernés chaque année, les Grands Prix Sacem distinguent le travail d'écriture, de composition et d'édition de ses membres, et plus globalement "la carrière de celles et ceux dont les mots, les notes, les œuvres ont marqué la création".

La cérémonie de remise des prix, présentée par Vincent Dedienne, aura lieu le 10 décembre à la Salle Pleyel (Paris). Elle sera retransmise en direct sur le site de la Sacem à partir de 20h.

PALMARÈS 2018
(catégories musicales)

****

Prix Francis Lemarque de la révélation
ANGÈLE

*

Prix Rolf Marbot de la chanson de l'année
« Basique » - ORELSAN

Auteur : Orelsan - Compositeur : Skread - Éditeurs : 7th MAGNITUDE, WARNER CHAPPELL MUSIC France

*

Grand Prix de la chanson française (créateur)
Pierre-Dominique BURGAUD

*

Grand Prix de la SDRM
« Chocolat » - LARTISTE

Auteurs : LARTISTE, Awa Imani - Compositeurs : Joe Rafaa, Samuel Rafalimanana, Yannick Rafalimanana - Éditeurs : Zayn Corp, Eclipse Time Ltd, Jizamo, Art 57, Awa Imani, Hr Prod aka Purple Money - Réalisateur du clip : Cédrick Cayla

*

Grand Prix des musiques électroniques
Etienne de CRÉCY

*

Grand Prix de l'édition musicale
Michel DUVAL - Bécause Éditions

*

Grand Prix du répertoire Sacem à l'export
IMANY

*

Grand Prix des musiques urbaines
MC SOLAAR

*

Grand Prix du répertoire jeune public
Pascal PARISOT

*

Prix Spécial de la Sacem
Renaud

*

Grand Prix de la musique symphonique (jeune compositeur)
Colin ROCHE

*

Grand Prix de la musique pour l'image
Philippe ROMBI

*

Grand Prix des musiques du monde
Calypso ROSE

*

Prix de l'œuvre internationale de l'année
« Shape Of You » - Ed SHEERAN
[1]
Shape Of You / interprète : Ed Sheeran - auteurs-compositeurs : Steve Mac, Johnny McDaid, Ed Sheeran - éditeurs : Rokstone Music, Spirit B-Unique Polar Patrol, Sony ATV Music Publishing Limited UK - sous-éditeurs : Universal Music Publishing, Sony ATV Music Publishing France.

*

Grand Prix de la musique symphonique (carrière)
Philippe SCHOELLER

*

Grand Prix de la chanson française (créateur-interprète)
Nicola SIRKIS - INDOCHINE

*

Grand Prix du jazz
Laurent de WILDE

PLUS D'INFOS

[1] Contient également un sample de No Scrubs / interprètes : TLC - auteurs-compositeurs : Kevin Briggs, Kandi Burruss, Tameka D Cottle - éditeurs : Shak Em Down Music, Hitco Music, Pepper Drive Music, Tony Mercedes Music, EMI April Music Inc, Air Control Music, Kandacy Music, Tiny Tam Music - sous-éditeurs : BMG Rights Management France, Warner Chappell Music France, EMI Music Publishing France.

Semaine du 29 octobre au 4 novembre

lun, 10/29/2018 - 12:51

Chaque semaine, retrouvez les principaux rendez-vous professionnels (salon, rencontre, AG…), les dates limites des aides à la filière (subvention, crédit, bourse) et des appels à candidatures pour les artistes (tremplin, concours).

RETROUVEZ L'AGENDA COMPLET
ET ACTUALISÉ EN CONTINU


29 OCTOBRE

RENCONTRE
La filière / des filières : musiques électroniques
Strasbourg / Fédération Hiéro



30 OCTOBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Soutien aux festivals de musiques du monde en Afrique & Moyen-Orient
Fondation Orange



30 OCTOBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Soutien aux premières parties
CNV



31 OCTOBRE

APPEL À PROJETS (date limite de candidature)
Talents Adami Jazz
Adami



31 OCTOBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Soutien au showcase
FCM



31 OCTOBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Soutien à l'économie des entreprises de spectacles
CNV



31 OCTOBRE

DISPOSITIF D'ACCOMPAGNEMENT (date limite de candidature)
F.O.G. (Formations Ô Groupes)
Grand Paris Sud



2 NOVEMBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Soutien à la création
SCPP



2 NOVEMBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Soutien au disque "Variétés"
Soutien à la pré-production scénique "Variétés"
FCM



3 NOVEMBRE

DISPOSITIF D'ACCOMPAGNEMENT (date limite de candidature)
Tarn-et-Garock DAAD Music 2019
ADDA 82



En cours - jusqu'au 12 NOVEMBRE

DISPOSITIF D'ACCOMPAGNEMENT (date limite de candidature)
Les Inouïs du Printemps de Bourges
France entière / Réseau Printemps



RETROUVEZ L'AGENDA COMPLET
ET ACTUALISÉ EN CONTINU

Veille d'actualités - Semaine 42 & 43

jeu, 10/25/2018 - 19:14

Cette semaine : Macron retoque le cabinet Riester, l'impact de la reprise de EMI Music Publishing par Sony/ATV, la sécurité sociale des artistes auteurs, la musique défend ses crédits d'impôt, les 10 lauréats Stri-It, etc.

Chaque semaine, l'IRMA vous propose une sélection d'informations sur le secteur musical.
Cette sélection est issue de la veille d'actualités relayée sur nos réseaux sociaux :


Emmanuel Macron retoque le directeur de cabinet de Franck Riester
La Tribune de l'art • Accès libre

Un ministre a-t-il aujourd'hui, sous la présidence d'Emmanuel Macron, une quelconque autonomie ? Franck Riester souhaitait nommer directeur de cabinet Olivier Henrard, mais le président s'y est opposé.
Également : Qui est Franck Riester, nouveau ministre de la culture ?


L'impact de la reprise de EMI Music Publishing par Sony/ATV (en cas de rachat)
Impala • Accès libre (anglais)

L'analyse des charts suscite des inquiétudes quant à l'impact réel de la reprise de EMI Music Publishing par Sony, qui contrôlerait alors 70% du marché de l'édition musicale.



Le secteur de la musique défend ses crédits d'impôt
Le Monde • Accès limité

Les professionnels de la musique prient pour la pérennité des crédits d'impôt consentis à la production phonographique depuis 2007, niches fiscales menacées.



Croissance de la billetterie en régions
Irma • Accès libre

Fin septembre, le CNV annonçait une croissance de 15% des recettes de billetterie en France en 2017. À l'occasion du MaMA, l'établissement a présenté le détail de ces chiffres par régions qui témoigne d'une croissance sur tous les territoires.



Sécurité sociale des artistes auteurs : ce qui change pour les diffuseurs
Sécu Artistes Auteurs • Accès libre

En tant que diffuseur, vous effectuez actuellement vos déclarations et le règlement des cotisations et contributions sociales auprès de l'Agessa ou la Maison des Artistes. À compter de 2019, le versement s'effectuera en ligne auprès de l'Urssaf.



Les 10 lauréats de Stri-It
Irma • Accès libre

La première sélection d'artistes de musiques urbaines du dispositif d'accompagnement Stri-It a été dévoilé lors du MaMA. Ces 10 lauréats bénéficieront d'un an de suivi par le Studio des variétés et Youtube.



CultureBiz Spécial MaMA
CultureBiz • Magazine (papier)

CultureBiz a édité un numéro spécial à l'occasion du MaMA. Au menu : le crédit d'impôt spectacle musical et de variétés, les relations entre producteurs et plateformes de streaming, et le user centric.



MaMA 2018 en replay
Irma • Accès libre

Près de 6.000 professionnels de la musique, de 400 intervenants et de 150 tables rondes et keynotes ! Retrouvez les débats du MaMA et du MaMA INvent en replay audio.



EN BREF

ARTISTE

POLITIQUE

BUSINESS

INNOVATION

MÉTIER

TERRITOIRE

(RE)PLAY

La revue de web de la semaine passée Voir la rubrique
ACTUALITÉS PROFESSIONNELLES

Le décret 'Sons amplifiés' en débat

jeu, 10/25/2018 - 10:29

Alors qu'une nouvelle réglementation s'applique depuis le début du mois à tous les lieux diffusant des sons amplifiés (salles, discothèques, festivals, bars…), Agi-Son organise la 3e édition des Perspectives sonores les 6 et 7 novembre à Paris.

Le décret n°2017-1244 du 7 août 2017 relatif à la prévention des risques liés aux bruits et aux sons amplifiés impose une législation plus stricte en matière de gestion des niveaux sonores pour tous les lieux diffusant de la musique, y compris en plein air.
Les dispositions du décret

Depuis l'adoption de ce décret, dont l'entrée en vigueur est effective depuis le 1er octobre, l'association Agi-Son a fait le tour des régions et établit des groupes de travail afin d'évaluer les possibilités de mise en oeuvre du décret et ses impacts.
En décembre dernier, elle a ainsi relevé les "points de blocage" et préconisé certaines techniques (mesure dit "en U").

La semaine dernière, Agi-Son organisait une conférence lors de la convention MaMA et continuait de poser la question : Comment se mettre en conformité avec la nouvelle réglementation sur les niveaux sonores ? (replay audio de la conférence à MaMA).

En ouverture du mois de la gestion sonore, l'association organise la 3e édition des Perspectives sonores, soit deux jours de rencontres professionnelles pour faire le point sur la mise en application de la réglementation et les solutions proposées.
Un mois plus tard, en guise de conclusion, le CIDB organisera également la conférence Sons amplifiés : la nouvelle réglementation entre en scène !.

Programme
Perspectives sonores #3

Mardi 6 novembre

Publics concernés : enseignants, professionnels de la santé, acteurs de la prévention, de l'éducation et du spectacle vivant.

  • TABLE RONDE : L'éducation au sonore dès l'école primaire
  • Démonstration du Sound Park - un dispositif d'éducation au sonore pour les primaires et les collégiens
  • CONFÉRENCE DE PRESSE : Présentation de l'Etude Les jeunes, la musique et les risques auditifs en 2018
  • COCKTAIL d'ouverture du mois de la gestion sonore

Mercredi 7 novembre

Publics concernés : musiciens, managers, formateurs, techniciens, fabricants de matériel et prestataires, équipes administratives.

  • DÉBAT : Pour une musique de qualité (sonore) ! Comment intégrer la qualité sonore dans l'accompagnement des artistes ?
  • CONFÉRENCE - Décret 'Sons amplifiés' : Présentation du bilan du "tour de France", conclusions et propositions
  • WORKSHOP : Mise en situation du protocole de mesure dit "en U"
INFOS & INSCRIPTION

Croissance de la billetterie en régions

mer, 10/24/2018 - 14:50

Fin septembre, le CNV annonçait une croissance de 15% des recettes de billetterie en France en 2017. À l'occasion du MaMA, l'établissement a présenté le détail de ces chiffres par régions qui témoigne d'une croissance sur tous les territoires.

Les chiffres publiés par le CNV offrent un panorama de la diffusion nationale de spectacles de variétés et de musiques actuelles que complète cette déclinaison régionale.

Une croissance plus ou moins répartie
Si la région parisienne concentre 48% des représentations payantes, les 15% de croissance issus de la vente de billets en France en 2017 se répartissent sur tout l'hexagone, où chaque région enregistre une augmentation des recettes. Mieux, 9 des 12 régions examinées gagnent au moins 10 points avec, en tête, les Hauts de France (+ 24%, pour 56,6M€ de recettes), l'Île-de-France (+ 19%, pour 381M€) et Auvergne - Rhône-Alpes (+ 18%, pour 95M€). Seuls Grand Est (+ 2%, pour 50,2M€) et la Nouvelle-Aquitaine (+ 4%, pour 56,6M€) n'ont pas bénéficié du même élan exponentiel du public pour les concerts de musiques actuelles.
Les disparités sont également fortes au niveau du nombre de représentations puisqu'il varie de 1 500 à 6 500 selon les régions.

600 spectateurs pour un ticket à 30€
Le nombre moyen d'entrées par représentation payante est relativement homogène entre les territoires, se situant majoritairement autour de 600 entrées pour un prix du billet autour de 30€. Les plus faibles nombres d'entrées par concerts se situent en Île-de-France (319 entrées pour un prix moyen de 42€) et en Sud-PACA (301 entrées pour un prix moyen de 31€).

Petites et grandes jauges
En Auvergne - Rhône-Alpes, Bretagne, Hauts de France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie ou Pays de la Loire, environ un concert sur deux compte moins de 200 entrées. La proportion augmente en Île-de-France (65%), en Centre - Val de Loire (64%) et en Sud-PACA (77%) alors qu'elle chute en Grand Est où 63% des représentations comptent plus de 200 entrées.

La place des festivals
À l'échelle nationale, les festivals pèsent pour 25% de la fréquentation (et 21% de la billetterie), mais les réalités locales sont plus disparates. En Bretagne, les festivals représentent 55% de la fréquentation (et 56% de la billetterie) et autour de 38% en Bourgogne - Franche-Compté ou en Occitanie. À l'inverse, ils constituent une part plus faible de la fréquentation en Hauts de France (17%) et en Île-de-France (9%).

LES CHIFFRES CLÉS PAR RÉGION AUVERGNE - RHÔNE-ALPES

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ BRETAGNE CENTRE - VAL DE LOIRE GRAND EST HAUTS-DE-FRANCE ILE-DE-FRANCE NORMANDIE NOUVELLE-AQUITAINE OCCITANIE PYRÉNÉÉS - MÉDITERRANÉE PAYS DE LA LOIRE SUD - PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR Statistiques régionales sur la diffusion des spectacles

Palmarès des Prix LNO

mer, 10/24/2018 - 11:47

À MaMA, La Nouvelle Onde (LNO) proposait la première édition des Prix LNO récompensant "des professionnels de moins de 30 ans ayant un parcours déjà significatif dans l'industrie musicale". 8 lauréat.e.s ont été honoré et bénéficieront d'un programme de mentorat et de formation.

Le prix des jeunes professionnels de la musique, de ceux qui "s'agite en coulisses pour accompagner et développer les artistes", a vécu son lancement en grande pompe lors de la convention professionnelle MaMA (replay audio de la remise des prix).

Emily Gonneau (fondatrice de LNO) : « Félicitations à tou.te.s les lauréat.e.s de cette première édition des Prix La Nouvelle Onde ! Les jurés ont tous été bluffés par le niveau des participant.e.s, et les lauréat.e.s sont des personnes qui incarnent réellement leur prix, et qui, on espère, vont permettre de créer des vocations pour l'année prochaine. Je tiens également à féliciter tous les participant.e.s qui ont déposé leur candidatures, et à remercier tous les jurés et tous les mentors. Ce n'est qu'un début ! »

La cérémonie a permis de remettre les prix dans 4 catégories (Je choisis tout / J'innove / J'explore / Je gère) avec 1 lauréat et 1 lauréate pour chacune d'elle.

Les lauréat.e.s vont pouvoir bénéficier pendant une année de rencontres avec le mentor de leur catégorie (la liste des mentors), ainsi que d'une formation au choix à l'IRMA et d'un pass gratuit pour le MaMA 2019. Les lauréates vont également bénéficier d'un accompagnement personnalisé avec SheSaidSo (partenariat SheSaidSo), et d'un accès au réseau et à ses membres.

Catégorie 'Je choisis tout'

Pour les personnalités qui refusent de choisir une seule activité et mènent tout de front et tambour battant.

Ouafa Mameche

Chef de projet – Din Records / Directrice des éditions Faces Cachées / Chroniqueuse dans l'émission La Sauce sur OKLM Radio / Présentatrice dans l'émission All Access pour OKLM TV / Chroniqueuse sur le site Abcdrduson

Ouafa Mameche, 28 ans, est éditrice. Elle a fondé la maison d'édition indépendante Faces Cachées en 2015 qui a récemment publié son quatrième ouvrage. Engagée dans le milieu hip-hop depuis une décennie, elle est aujourd'hui chef de projet dans le label de rap indépendant Din Records.
Elle intervient en tant que chroniqueuse dans l'émission #LaSauce sur OKLM Radio et prête sa plume au site spécialisé l'Abcdrduson.


Adrien Sanchez Infante

Fondateur – Yearning, Label pour les Artistes Émergents

Après des missions de reporter photo, de réalisateur de clip vidéo, de programmation musicale en bar-concert, de management et booking, Adrien Sanchez Infante a partagé de nombreux moments auprès d'artistes émergents, nationaux et internationaux. Curiosité, partage, analyse ont créé le déclic, ces artistes ont besoin d'un accompagnement et d'une structure adaptée pour répondre à leurs besoins d'accompagnement mais aussi d'une confiance en leurs projets venant d'autrui. Yearning est désormais présente depuis Juin auprès des artistes Émergents en France, et plus très prochainement.

Catégorie 'J'innove'

Pour celles et ceux qui cassent les codes et ré-inventent le music business, que ce soit de l'extérieur en mode start-up, ou de l'intérieur en mode cheval de Troie.

Adéla Pudlakova

Co-fondatrice et CEO – Gigscene / Doctorante en Musicologie

D'origine tchèque, née dans une famille de musiciens, Adéla a fait ses études universitaires à Paris (Médiation Culturelle et ensuite Musicologie) avec une année passée à l'Università degli Studi di Roma Tre. Elle fait actuellement son Doctorat en Musicologie à Paris- Sorbonne, écrivant sa thèse sur le fonctionnement du monde du jazz en France. En parallèle de ses études, elle a travaillé au sein de festivals de musique (notamment le Festival Printemps de Prague), des agences de musique (notamment CLB Management) et elle a organisé de nombreux concerts et tournées. En 2018 elle a fondé la startup Gigscene – pensée pour simplifier et moderniser le processus de booking des concerts. Il s'agit d'une plateforme de booking innovante destinée à favoriser le lien entre les musiciens et les organisateurs de concerts, permettant aux musiciens de postuler directement à des dates de concerts disponibles dans des établissements programmant de la musique live dans plusieurs villes européennes.


Dorian Perron

Co-fondateur – Groover / Rédacteur-en-chef et fondateur – Indeflagration

Récemment diplômé de l'ESSEC, Dorian Perron a créé le média de musique indépendante et rétro Indeflagration en août 2013 avec 6 ami.e.s, puis deux projets liés : le Studio Flagrant – studio de captation de sessions live acoustiques où nous avons enregistré plus de 35 sessions avec Asgeir, Pete Yorn, The Boxer Rebellion, Leif Vollebekk, Chris Garneau etc. – et les soirées Déflagrations – concerts d'artistes français et étrangers indépendants. Il y a un an, avec ces associés, il créé Groover, une plateforme qui réinvente la promotion pour les musiciens et représentants d'artistes. La plateforme a été lancée en mai et a déjà engendré plus de 1500 partages (articles, ajouts en playlists…) et 7 signatures d'artistes sur des labels indés.

Catégorie 'J'explore'

Pour les personnes n'ayant jamais voulu se cantonner à un seul pays : qu'il s'agisse d'importer des initiatives étrangères, d'exporter leur savoir-faire ou d'abolir les frontières, le partage et l'échange sont au coeur de leur démarche.

Sarah Carrier

Responsable Evénementiel – Kitsuné

Après une expérience aux Inrockuptibles, d'abord en tant que journaliste et ensuite, assistante événementiel, Sarah débute son travail chez Kitsuné il y a 6 ans où elle est amenée à développer le pôle événementiel de la marque à l'international.
Sarah organise aujourd'hui plus de 200 événements par an dans plus de 60 pays à travers le monde. Elle programme des centaines de talents dans le monde et développe l'identité de marque en engageant plus de 2 millions de personnes via les compagnes réseaux sociaux. Elle a également créé un programme musique dédié à la marque : les Kitsuné Afterwork qui s'exportent maintenant à Paris, NYC, LA, Bangkok, Séoul et Tokyo. Elle accompagne également les différents bureaux de l'entreprise (Tokyo, HK, NYC, Séoul) dans l'activation de leurs marchés (signature de livre, exposition, etc.)


Jean-Noël Scherrer

CEO & Booking Agent – Cold Fame

Jean-Noël SCHERRER, chanteur guitariste du groupe LAST TRAIN, est le fondateur de COLD FAME. Cette agence de diffusion et de production de concerts basée à Lyon produit et développe les tournées de groupes comme HOLY TWO (FR), THÉ VANILLE (FR), BORN IDIOT (FR), CROCODILES (USA), EUT (NL), RO x KONOBA (BE) ou encore LAST TRAIN (FR). Producteur, tourneur, mais aussi artiste, les casquettes sont nombreuses pour ce jeune entrepreneur, loin des discours institutionnels et passionné par la musique autant que par ses moyens de diffusions.

Catégorie 'Je gère'

Pour celles et ceux qui évoluent à des postes plus traditionnels de la filière et ont déjà de grosses responsabilités.

Pauline Lambert

Animatrice de l'émission « Tempo » – Radio Classique / Chargée des actions culturelles – l'ensemble Les Talens Lyriques – Christophe Rousset

Jeune normalienne et musicologue, Pauline Lambert est régulièrement sollicitée pour présenter des concerts – elle a notamment travaillé comme dramaturge au Festival international d'art lyrique d'Aix-en-Provence. Elle conçoit les actions culturelles et pédagogiques pour Les Talens Lyriques. Pauline a poursuivi ses études supérieures en musicologie et en sciences humaines à l'École Normale Supérieure et au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Elle est aussi diplômée du master Affaires publiques de Sciences Po Paris. Après une chronique à France Musique, elle est ravie de présenter une émission sur Radio Classique – et de mêler ses deux passions, pour la musique et pour la radio.


Vincent Quillacq

Head of Video France, Africa, MENA – Believe

Ancien élève de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur (ESCE), Vincent a obtenu son Master 2 en Commerce et Marketing International en 2015. Musicien et passionné, c'est tout naturellement qu'il décide de s'orienter vers les métiers de la musique et rejoint Believe en janvier 2015. Après près de 3 ans à former et conseiller les labels indépendants sur leurs stratégies digitales vidéo au poste de Channel Manager, Vincent récupère la direction du service fin 2017 avec pour objectif de développer l'activité vidéo de Believe en France, en Afrique et au Moyen-Orient.

Le live entre expérience numérique et sociale

mar, 10/23/2018 - 16:31

Le Baromètre du live 2018 témoigne d'un engouement croissant du public pour les spectacles musicaux et d'un sentiment de sécurité en nette progression. Il permet également de mesurer comment les outils numériques et la convivialité sociale s'imbriquent dans l'expérience autour d'un concert.

Présentée à la convention MaMA (conférence à écouter en replay), la 5e édition du baromètre Harris Interactive des pratiques culturelles des Français confirme l'attractivité des spectacles musicaux et de variété en 2018 : 33 % des Français déclarent se rendre au moins une fois par an à un concert de musiques actuelles.

Sur l'offre de spectacles proposés, plus de 80 % des sondés se disent convaincus de la capacité du secteur à proposer des spectacles pour tous, variés, et de qualité, qui savent évoluer et être en phase avec leur temps.

Suite à l'adoption des mesures de sécurité, 86 % des Français se sentent en sécurité lors d'un spectacle ou d'un festival (+ 12 points depuis 2014) alors que l'indicateur est à l'inverse en baisse lors des activités du quotidien.

Enfin, l'étude montre aussi l'évolution des usages liés à Internet puisque les Français sont de plus en plus nombreux à acheter leurs billets sur Internet (74 %, soit 11 points de plus qu'en 2014) et à visionner une captation en ligne (60 %, soit 10 points de plus). Par ailleurs, 21% des Français déclarent avoir déjà filmé avec un smartphone une partie d'un spectacle vivant, une pratique en progression de 8 points au cours de la période.

Extrait de l'étude : "Le spectacle ne se vit pas uniquement comme l'instant particulier de la représentation. Son visionnage peut préexister, succéder ou même être vécue simultanément à celle-ci. 39% des Français déclarent ainsi qu'il leur arrive souvent ou de temps en temps de visionner tout ou partie d'un spectacle vivant à la télévision."

Le spectacle n'en demeure pas moins une expérience sociale et 54 % des personnes interrogées y vont pour partager un moment entre amis/famille. Par ailleurs, plus des deux tiers des sondés prolongent leur expérience dans le cadre d'un moment convivial, 72 % en allant boire un verre et 70 % en allant manger au restaurant, deux tendances en hausse par rapport à 2014.

Extrait de l'étude : "Autre indice que le spectacle est aujourd'hui perçu comme un moment étendu, les différents actes d'achat et de consommation qui sont effectués autour de lui. Cette tendance se renforce en 2018 et les spectateurs semblent confirmer qu'ils considèrent de plus en plus le spectacle comme l'élément principal d'une sortie à laquelle ils greffent des activités complémentaires."

MaMA 2018 en replay

lun, 10/22/2018 - 18:38

Près de 6.000 professionnels de la musique sont venus assister à la centaine de conférences proposées dans le cadre du salon MaMA et de sa succursale MaMA INvent. Retrouvez ces temps d'échanges en replay audio.

La 9e édition de MaMA et la 4e de MaMA INvent ont confirmé le statut d'événement majeur que représente ce salon pour la filière musicale, enregistrant 5925 visiteurs (+ 6%), dont 31% d'internationaux venant de plus de 50 pays.

La visite la plus remarquée fut celle du ministre fraîchement nommé, Franck Riester, venu étrenner le costume auprès d'un secteur qu'il connaît bien et avec qui il va s'entretenir dans le cadre de la création annoncée du Centre national de la musique.

Plus de 400 intervenants ont participé à des tables rondes, keynotes ou conférences qui ont toutes fait l'objet d'un enregistrement audio désormais disponible sur le site de MaMA.
Naviguez sur le site par jour de programmation, ou suivez les parcours par temps fort, par intervenant ou par playlist thématique.

MaMA 2018 en replay

Semaine du 22 au 28 octobre

lun, 10/22/2018 - 12:50

Chaque semaine, retrouvez les principaux rendez-vous professionnels (salon, rencontre, AG…), les dates limites des aides à la filière (subvention, crédit, bourse) et des appels à candidatures pour les artistes (tremplin, concours).

RETROUVEZ L'AGENDA COMPLET
ET ACTUALISÉ EN CONTINU


22 OCTOBRE

APPEL À PROJETS (date limite de candidature)
Speed-meetings internationaux au Pitchfork Music Festival
Paris / Réservé aux membres du Bureau Export



22 OCTOBRE

CONSEIL
Conseil national du SMA




22 OCTOBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Vidéomusique : aide avant réalisation
CNC



22 OCTOBRE

DISPOSITIF DE REPÉRAGE (date limite de candidature)
Buzz Booster Occitanie




22 OCTOBRE

RENCONTRE
La filière / des filières : rock et musiques apparentées
Strasbourg / Fédération Hiéro



23 OCTOBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Soutien à l'activité des salles de spectacles
CNV



24 OCTOBRE

DISPOSITIF D'ACCOMPAGNEMENT (date limite de candidature)
Prix Société Ricard Live Music




24 - 26 OCTOBRE

CONVENTION
BIME Pro
Bilbao (Espagne)



24 - 28 OCTOBRE

SALON
Womex - World Music Expo
Las Palmas (Espagne)



24 OCTOBRE

ATELIER
Développement d'artistes en Centre-Val de Loire
Vendôme



24 OCTOBRE

RENCONTRE
Speed-meeting d'orientation aux métiers de la musique
Paris / Philharmonie



26 - 27 OCTOBRE

RENCONTRE
Visual Music, l'innovation dans l'image et la musique
Clermont-Ferrand / Le Damier



26 OCTOBRE

AFTERWORK
Créateurs de contenu & Gafa : quel avenir commun ?
Paris



26 OCTOBRE

PRIX (date limite de candidature)
Prix Chorus 2019




27 OCTOBRE

AIDE (date limite de dépôt)
Soutien à l'aménagement/investissement des salles de spectacles
CNV



En cours - jusqu'au 31 OCTOBRE

APPEL À PROJETS (date limite de candidature)
Talents Adami Jazz
Adami



En cours - jusqu'au 12 NOVEMBRE

DISPOSITIF D'ACCOMPAGNEMENT (date limite de candidature)
Les Inouïs du Printemps de Bourges
France entière / Réseau Printemps



RETROUVEZ L'AGENDA COMPLET
ET ACTUALISÉ EN CONTINU

Les 10 lauréats de Stri-It

jeu, 10/18/2018 - 15:22

La première sélection d'artistes de musiques urbaines du dispositif d'accompagnement Stri-It a été dévoilé lors du MaMA. Ces 10 lauréats bénéficieront d'un an de suivi par le Studio des variétés et Youtube.

Ouvert aux artistes en solo ou en groupe - rappeur.euses, beatmakers, chanteurs.euses, beatboxers… - de musiques urbaines - hip-hop, r'n'b, slam, dancehall… - dont l'objectif est de développer leur projet et une carrière, Stri-It a reçu près de 400 candidatures pour sa première édition.

Comme l'ont souligné le rappeur Disiz La Peste et l'animateur radio Fred Musa, tout deux membres du jury de sélection, "ce n'est pas rien d'écouter trois titres de 400 artistes, soit près de 1.200 morceaux".

Pendant un an, les 10 artistes sélectionnés bénéficieront d'un accompagnement personnalisé au Studio des Variétés (pratiques artistiques, structuration pro., Creative Camp), d'un accès à une Masterclass YouTube dédiée aux artistes, d'un showcase de présentation à des pros, d'un concert dans une salle partenaire ainsi que d'un abonnement à YouTube Music Premium.

LES 10 LAURÉATS DE STRI-IT 2018

BOUNTY
20 ANS – MONTREUIL (93)

Multi-instrumentiste et rappeuse, Bounty est une jeune femme remplie d'ambition. Tombée dans la musique depuis son plus jeune âge, elle commence à écrire ses premiers textes à 8 ans, les enregistre dès ses 15 ans et se produit sur scène dans la foulée. Depuis ses 15 ans, Bounty enchaine les expériences scéniques. Après avoir crée son groupe acoustique Live en 2018, elle crée par la suite, son propre label indépendant « Bounty Family » pour accompagner les artistes performers émergents comme elle, à se faire une place dans l'industrie musicale.
Facebook

BRÖ
23 ANS – LE KREMLIN-BICETRE (94)

Brö est une musicienne, une chanteuse et une rappeuse. Après avoir monté un projet en duo avec une beatmakeuse, elle continue sa route seule bercée par les freestyles, les scènes et la composition de ses morceaux en solo. Avec quelques morceaux clippés à son actif, elle compte aujourd'hui se lancer dans la production d'un album à son image.
Facebook

ESSIA
26 ANS – NANCY (54)

Avec sa voix teintée de Soul, Essia, baigne dans la musique depuis son plus jeune âge et n'a pas fini d'explorer les paysages musicaux qu'elle affectionne. Riche de ses inspirations et de son talent brut, elle nous transporte avec un son empreint d'influences anglo-saxonnes avec son flow marginal et sa douceur. Passionnée de musiques urbaines, on la retrouve dans diverses collaborations avec les MC's de la scène hip hop nancéienne. Après avoir formé son groupe, la chanteuse se lance dans le beatmaking et revient avec un nouvel Ep solo intitulé « Escape », entièrement composé et enregistré maison avec son beatmaker Garb.
Facebook

JNGL
ORPHÉ (29 ANS) – LOURS (27ANS) – TED (23 ANS) – PERS (26 ANS) – EXODUS (28ANS) – VILLEURBANNE (69)

JNGL est un projet qui voit le jour en 2013 mais pensé depuis longtemps par une bande d'amis. JNGL c'est 4 MC's et un beatmaker porté par une équipe complète : Orphé, Lours, Ted, Pers et Exodus sont mis en lumière et accompagnés par une manageuse, un régisseur, une directrice artistique ainsi que deux ingénieurs son et lumière. 10 personnalités et talents qui forment à eux tous un groupe à la croisée entre le hip hop, la soul, le funk, le rock et l'électro. Avec trois projets derrière eux, ils continuent de développer leur univers musical.
Facebook

LA DRASQUA x WISH
UCCIO (22 ANS) – VEÏ (22ANS) – WISH (22ANS) - PARIS (75)

La drasqua x Wish est un trio de l'est Parisien composé du beatmaker Wish et des deux rappeurs Veï et Uccio. La drasqua se forme en 2014, par les deux rappeurs qui rencontrent ensuite leur beatmaker. Influencés par les productions d'outre atlantique, le trio nous concocte des morceaux oscillant entre trap et boombap portés par des textes traitant du quotidien. Après avoir sorti un premier EP, le trio s'apprête à présenter une compilation de freestyles intitulés « Ceci n'est pas un freestyle ».
Facebook

MLX
20 ANS – BORDEAUX (33)

Originaire de Paris, il a baigné dans la musique alternative dès son plus jeune âge grâce à son père musicien, il arrive à Bordeaux en 2015 et rencontre les membres du collectif Majin Killaz dont il fait maintenant partie, il commence alors à écrire. Lancé en 2016, MLX enchaîne projets, collaborations et premières parties prestigieuses afin d'aiguiser une identité musicale déjà prometteuse.
Facebook

ROXAANE
18 ANS – MEAULTE (80)

Roxaane est une jeune artiste âgée de 18 ans. Elle débute comme musicienne et s'initie très vite au rap et à l'écriture. Elle cumule à ce jour près de 15 000 abonnés sur sa chaîne musicale YouTube, plusieurs passages médiatiques ainsi que plusieurs participations et victoires dans plusieurs tremplins musicaux. Elle fait le pont entre la chanson et le rap, et transmet une émotion particulière à chaque son. Autodidacte portée par son art, elle prévoit cette année la sortie d'un premier EP avec la ferme intention de se faire entendre au sein de la nouvelle génération.
Youtube

STACKS RENAY
24 ANS – TREMBLAY-EN-FRANCE (93)

Stacks Renay est un rappeur Parisien. Parti vivre en Irlande avec ses parents à ses 8 ans et de retour en France depuis 1 an, il revient avec la ferme intention de faire connaître sa musique au plus grand nombre. Avec des morceaux aux productions urbaines et des textes anglais, il revient conquérir la scène rap Parisienne.
Facebook

WIT.
22 ANS – PARIS (75)

Avec son regard mi ange-mi démon, Wit. ne passe pas inaperçu.Nouveau venu sur l'active scène du rap français et lié au collectif DIGITALMUNDO (les réalisateurs TBMA, le rappeur Laylow et la marque de vêtement Fattoyz), le Montpelliérain de 22 ans a déjà autoproduit deux EPs, Dawa et Onyx, et distillé une cinquantaine de titres sur son Soundcloud. Rappeur et producteur, attaché à l'esthétique DIY et à son smartphone, c'est dès le lycée qu'il se met à retranscrire sesémotions en musique : ses textes sont impulsifs, son écriture hallucinogène, ses productions bestiales. Le résultat est viscéral, brut et excitant. En quelques essais, Wit. affine ses textes et peaufine son style : son flow tranchant fait la part belles aux claques auditives saccadées sans pour autant oublier des caresses enrobées de poésie et de rêves.
Facebook

YARO
26 ANS – YERRES (91)

Yaro est un rappeur originaire de Yerres. Il a fait ses premiers pas dans le rap assez jeune, animé par la même passion que celle de son grand frère : le rap et l'écriture. Avec deux EPs à son actif, Yaro prend la décision de se consacrer à son art en 2017 afin de se faire connaitre du plus grand nombre.
Facebook

LE SITE DE STRI-IT

Pages